En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et autres usages fournis sur ce site.
Le lecteur multimédia pour visionner les archives est Adobe Flash Player. Merci de mettre à jour ou d'installer le module dans votre navigateur web en suivant ce lien : https://helpx.adobe.com/fr/flash-player.html.
Notre serveur vidéo envoie un cookie pour distribuer la vidéo et récupérer les statistiques de lecture, si votre navigateur est réglé pour "ne jamais accepter les cookies" ou "bloquer les cookies de sites web tiers", la fenêtre de lecture vidéo une fois déclenchée affiche "media not found" (le média est bloqué). Pour voir les vidéos, vous devez accepter le cookie "videosenligne.crihan.fr" du serveur vidéo au moins une fois.

1926: La Ferme

 
Archives Anglaises Liées :
Archives Françaises Liées :
Rappel historique
Vers 1900 dans le Pays de Caux la taille des clos-masures (entité paysagère et agricole caractéristique de cette région située au nord de Rouen) est très variable, allant de quelques ares à des dizaines d’hectares. De même l’étendue des exploitations varie beaucoup, comme en Pays de Bray d’ailleurs. La superficie moyenne des exploitations est toutefois nettement inférieure à ce qu’elle sera un siècle plus tard, puisque leur taille moyenne est de 12-15 hectares. Dans une ferme de ce modèle, 2 à 3 chevaux sont nécessaires, ainsi que 6 à 10 vaches ; c’est une exploitation dans laquelle ne travaillent en général que la famille de l’exploitant, ainsi qu’un domestique. Les fermes de 25-30 ha ont un attelage et une charrue supplémentaire, ainsi que plusieurs ouvriers à l’année. Quant aux fermes de 50-60 ha (2 ou 3 seulement dans chaque village), elles possèdent une douzaine d’ouvriers, dont le maître, ne travaillant pas la terre directement, se contente de les superviser.
Film
Bernières
Réalisateur
Lucas andré
Année
1926
Format
9.5 mm, N&B, Muet
Lieu
Bernières
Thématique
Agriculture et Pêche
Résumé
Ce sont des images un peu passées, en noir et blanc, datant de 1926. Elles illustrent parfaitement la vie dans une très modeste ferme. Une famille s’active aux tâches quotidiennes : extraire de l’eau au puits, ramener les vaches du champ, nourrir les poules. C’est la saison des moissons : homme et femme coupent les épis mûrs à la faux. Les plus jeunes les aident à les rassembler en meule régulière. Et tout le monde sourit à la caméra. La vie paraît si douce…
Partage Social
 
Localisation :
.