En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et autres usages fournis sur ce site.
Le lecteur multimédia pour visionner les archives est Adobe Flash Player. Merci de mettre à jour ou d'installer le module dans votre navigateur web en suivant ce lien : https://helpx.adobe.com/fr/flash-player.html.
Notre serveur vidéo envoie un cookie pour distribuer la vidéo et récupérer les statistiques de lecture, si votre navigateur est réglé pour "ne jamais accepter les cookies" ou "bloquer les cookies de sites web tiers", la fenêtre de lecture vidéo une fois déclenchée affiche "media not found" (le média est bloqué). Pour voir les vidéos, vous devez accepter le cookie "videosenligne.crihan.fr" du serveur vidéo au moins une fois.

1950: la Reconstruction

 
Archives Anglaises Liées :
Archives Françaises Liées :
Rappel historique :
30 mai-4 juin 1944 : la "semaine rouge" (bombardements alliés quotidiens) multiplie les ravages à Rouen et dans les environs. La tour Saint-Romain de la cathédrale brûle, ainsi que de nombreuses rues. Pompiers, secouristes et particuliers se dévouent sans compter pour dégager les personnes ensevelies, car les caves-abris elles-mêmes ne résistent pas, ou sont envahies par l'eau.
Film
Images de Rouen
Réalisateur
Sergent Henri
Année
1950
Format
9,5 mm, N&B, Muet
Lieu :
Rouen
Thématique
Guerres
Résumé
Ce sont de très belles images en noir et blanc (et commentée) de l’activité du port maritime de Rouen juste après guerre. Alors que la reconstruction des quais et de la ville continue, le travail se poursuit le long du fleuve, où viennent s’amarrer cargos et péniches. Si les dockers chargent sur les cargos camionnette et Renault 4 Chevaux, le déchargement et le transport des très nombreux tonneaux de vin d’Algérie se fait encore grâce à la traction des chevaux, comme le montre Henri Sergent, l’auteur de ce film. Les images sont de très bonnes qualités et illustrent parfaitement la vie d’une ville après des années de guerre, où se côtoient ouvriers du port et du bâtiment, pêcheurs amateurs, enfant travailleur et fumeur, et même scaphandrier à la recherche d’éventuelles mines dans le fleuve.
Partage Social
 
Localisation :
.

À PROPOS DU CINÉASTE :

Sergent Henri (1910 – 2003)

Sergent Henri (1910 – 2003)

Professeur de dessin au Lycée Corneille de Rouen, il étend son enseignement à la photographie et au cinéma. Passionné de cinéma, il fonde le Club des Cinéastes Amateurs de Rouen. Son abondante filmographie, élaborée essentiellement dans les années 1950 et 60, illustre avec brio le plein essor de la pratique du cinéma amateur.