En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et autres usages fournis sur ce site.
Notre serveur vidéo envoie un cookie pour distribuer la vidéo et récupérer les statistiques de lecture, si votre navigateur est réglé pour "ne jamais accepter les cookies" ou "bloquer les cookies de sites web tiers", la fenêtre de lecture vidéo une fois déclenchée affiche "media not found" (le média est bloqué). Pour voir les vidéos, vous devez accepter le cookie "videosenligne.crihan.fr" du serveur vidéo au moins une fois.

1960 : La journée de maman

 

ARCHIVES LIÉES À LA PETITE ENFANCE :

 
Petite enfance
 
Film :
La journée de maman
Réalisation :
Debros Martial
Date :
1960
Format :
8 mm, Couleur, Muet
Notice :
Martial Debros, ancien résistant, participe, à la fin des années 50, à un concours de photographie amateur et y gagne une caméra 8mm, «à trois sous», dit‐il. Il se passionne pour le cinéma et enregistre nombre de films sur sa famille, ses voyages. Il réalise aussi des documentaires plus construits.
En savoir plus :
Le principe de l’autocuiseur est inventé en 1679 par Denis Papin, physicien mathématicien connu pour ses travaux sur la machine à vapeur. Il met au point le «digesteur» une marmite en fer épais munie d’une soupape de sécurité et d’un couvercle à pression bloqué par une traverse. La montée en pression et en température fait du «digesteur» un moyen de cuisson rapide et "un peu brutal", au dire même de Papin. Cela va lui permettre de réaliser toutes sortes d’expériences inédites sur la transformation et la conservation des aliments, mais aussi sur la résistance des métaux à des pressions élevées. En 1926, «l’Auto Thermos» des ateliers de Boulogne est présenté au Salon des Arts Ménagers, mais son prix et son maniement délicat empêchent sa diffusion. En 1948, Robert Devedjian invente l’autocuiseur en fonte d’aluminium, mais sa société fait faillite et est rachetée par «SEB» (Société d’Emboutissage de Bourgogne) qui met au point en 1953 la «Super Cocotte SEB» en aluminium embouti. Le succès est d’autant plus rapide qu’elle répond aux besoins de l’époque : trois ans après la fin des tickets de rationnement, les ménagères ont à cœur de nourrir la famille au meilleur prix; mais cuire les morceaux de viande les plus économiques est long et «l’on perd en gaz ce que l’on gagne en viande»…SEB met donc en avant l’argument économique soutenu par le fameux slogan «Seb, Sebo, Sebon» et le livre de recettes de Françoise Bernard qui familiarise la ménagère avec ce nouveau mode de cuisson.
Partage Social

À PROPOS DU CINÉASTE :

Debros Martial

Debros Martial

Militaire de carrière, il est nommé à Harfleur au début des années 60. Tout en faisant connaissance avec cette ville, il filme avec sa caméra 8 m/m les quartiers, l'activité commerciale et industrielle, la vie quotidienne, les fêtes et les loisirs dans cette période des « 30 glorieuses ».