En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et autres usages fournis sur ce site.

1952: Moissons à La Couture-Boussey

 

ARCHIVES LIÉES À UNE SOCIÉTÉ EN TRANSFORMATION :

 
Une société en transformation
Révolution agricole
Agriculture
Film :
Moissons à La Couture-Boussey
Réalisation :
Ripplinger Yvette
Date :
1952
Format :
16 mm, N&B, muet
Notice :
Yvette Ripplinger, longtemps fonctionnaire de l’ONU à New York, filme, lors de ses retours dans son village natal de la Couture-Boussey, les scènes de la vie quotidienne, le monde du travail. Ici, lors de l'été 1952, elle nous présente la moisson d’un champ d’avoine à l’aide d’une moissonneuse lieuse.
Partage Social

À PROPOS DU CINÉASTE :

Ripplinger Yvette  (1923 – 2011)

Ripplinger Yvette (1923 – 2011)

Longtemps fonctionnaire à l’Onu (conference officer à l’Unitar de Genève), elle utilisa ses connaissances cinématographiques « acquises au City Collège de New York» pour filmer (en 1952 et en 16 mm), diverses vues du village de son enfance. Il en résulte un document de 45 minutes (monté en 2002 par Sylvette Robson) intitulé Il était une fois La Couture-Boussey. Le film montre les femmes au lavoir, l’harmonie municipale, le battage des blés, les métiers, les ateliers de facture d'instruments à vent de l’usine Leblanc.