En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et autres usages fournis sur ce site.

1955: Le Cirque Pinder

 

ARCHIVES LIÉES À UNE SOCIÉTÉ DE LOISIRS :

 
Une société de loisirs
Fêtes populaires
Film :
Le Cirque Pinder
Réalisation :
Bélugou Léo
Date :
1955
Format :
16 mm, Couleur, muet
Notice :
Léo Bélugou filme les événements festifs de sa ville, le corso fleuri comme la caravane publicitaire du « Cirque Pinder ».
En savoir plus :
L’histoire du « Cirque Pinder » commence en Angleterre durant l’hiver 1853/1854 à l’initiative de deux frères, William et George PINDER qui construisent un petit chapiteau de cirque avec de la voilure de bateau. Les débuts sont difficiles, les deux frères se rendent aux Pays-Bas puis arrivent en France en 1868 où ils se fixent. Jusqu’en 1927, le succès est au rendez-vous, mais ensuite les difficultés financières apparaissent, et le « Cirque Pinder » vendu aux enchères est racheté en 1928 par Charles Spiessert, un descendant de forains hongrois. Très vite, ce passionné de mécanique va moderniser son cirque et proposer des spectacles de grande qualité. Après la Seconde Guerre Mondiale, le « Cirque Pinder » va connaître ses heures de gloire avec des spectacles de plus en plus beaux, un matériel routier à la pointe du progrès et surtout le succès avec le concours de l’ORTF et les jeux radiophoniques.
En 1971, Charles Spiessert décède. Ses enfants reprennent le flambeau, mais le cirque, qui traverse une crise financière, sera finalement vendu à la fin de l’année 1971, au comédien Jean Richard.
Partage Social