En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et autres usages fournis sur ce site.

1959 : Course hippique

 

ARCHIVES LIÉES À UNE SOCIÉTÉ DE LOISIRS :

 
Une société de loisirs
Les Activités Sportives
Film :
Course hippique
Réalisation :
Girard Jacques
Date :
1959
Format :
16 mm, couleur, sonore
Notice :
Le Dr Jacques Girard, membre du Club de Cinéastes Amateurs « Photo-Ciné Bray » filme en 1959 des courses hippiques (trot attelé) à Neufchâtel-en-Bray dans le cadre du « Grand Prix du 2 août »
En Savoir Plus :
Dès l’an 776 avant J-C, les courses hippiques figurent au programme des jeux Olympiques. Les premières courses de chevaux remontent à l’Antiquité. Homère décrit dans l’Illiade une course organisée par le Grec Achille pour célébrer sa victoire sur le Troyen Hector. L’histoire des courses nous mène ensuite à Rome où Tarquin l’Ancien fait construire le premier hippodrome (600 avant J.C.). Les premières professions hippiques apparaissent alors : jockeys (conductores), entraîneurs (agitatores) et juges (designatores)…
Ce sont les Anglais qui ont inventé les règles des courses modernes. Ils ont même obtenu par sélection la race de base des compétitions hippiques, le thoroughbred (produit accompli), improprement traduit en français par « pur-sang anglais ».
Déjà au Moyen Age, les Anglais font des courses tout à la fois une distraction pour toutes les classes de la société et l’un des éléments essentiels de leur politique d’élevage. Au XIXème siècle, les premiers concours hippiques apparaissent : 1870 les premières épreuves de sauts d’obstacles,1876, le premier concours hippique international, 1887, 1er Concours de Vichy (saut d’obstacles). Il faudra attendre 1950 pour le Championnat de France de saut d’obstacles à Fontainebleau.
Partage Social

À PROPOS DU CINÉASTE :

Girard Jacques (1920 - 2010)

Girard Jacques (1920 - 2010)

Médecin d’origine parisienne, installé comme chirurgien à Neufchâtel en Bray au début des années 50. Cinéaste amateur, on a de lui une vingtaine de films dont la plupart ont pour objet la vie quotidienne dans le Pays de Bray, divers films de voyage et de famille, ainsi que quelques plans de Nikita Khrouchtchev (voyage officiel de 1960) lors d’un arrêt en gare de Serqueux.