En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et autres usages fournis sur ce site.
Notre serveur vidéo envoie un cookie pour distribuer la vidéo et récupérer les statistiques de lecture, si votre navigateur est réglé pour "ne jamais accepter les cookies" ou "bloquer les cookies de sites web tiers", la fenêtre de lecture vidéo une fois déclenchée affiche "media not found" (le média est bloqué). Pour voir les vidéos, vous devez accepter le cookie "videosenligne.crihan.fr" du serveur vidéo au moins une fois.

1949: Tour de France

 
Archives Anglaises Liées :
Archives Françaises Liées :
Rappel historique
1947 : 1er Tour de France de l’après-guerre. Le vainqueur Jean Robic s’y illustre dans la Côte de Bonsecours, près de Rouen.
Film
Manifestations sportive et historique
Réalisateur
Delaruelle André
Année
1949
Format
9,5 mm, N&B, Muet
Lieu
Colembert
Thématique
Activités sportives
Résumé
Le cameraman – André Delaruelle – a trouvé les bons axes pour filmer le passage du Tour de France 1949, lors de la 4ème étape reliant Bruxelles à Boulogne-sur-mer. Du bord de la route, mais également du haut d’une colline surmontant la route en lacet, il filme le passage de la caravane publicitaire et des coureurs. La vue panoramique nous fait profiter de l’ensemble de la course. La vue au niveau de la route, des coureurs en gros plan. Les images sont de très bonne qualité. Si bonne, que l’on constate à notre grand regret que l’enthousiasme des spectateurs n’est pas très expressif, à l’image de ces deux femmes aux bras croisés contre leurs torses. Le lendemain, le Tour rejoindra Rouen. Cette année-là, Fausto Coppi, qui chutera lourdement au court de l’étape Rouen – Saint-Malo sera déclaré vainqueur à Paris, avec 11 minutes d’avance sur Gino Bartali.
Partage Social
 
Localisation :
.

À PROPOS DU CINÉASTE :

Delaruelle André (1912 - 1984)

Delaruelle André (1912 - 1984)

Horloger-bijoutier, il fait une partie de sa carrière professionnelle à Boulogne sur Mer (62), puis à Rouen. Participant à la fondation du Club des Cinéastes Amateurs du Boulonnais, il y réalise nombre de films dont un « Bruges ville d’art » primé lors des concours nationaux. Sa production, outre les films de famille et de voyages contient de films sportifs (régates, passages du Tour de France, etc.) et pour ce qui concerne la région rouennaise, plusieurs vues du Circuit des Essarts et des traditionnelles fêtes Jeanne d’Arc.