En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et autres usages fournis sur ce site.

1937: Congés payés

 
Archives Anglaises Liées :
Archives Françaises Liées :
Rappel historique
Eté 1936 : signature avec la CGT des Accords Matignon qui procurent aux salariés la semaine de 40 heures, 15 jours de congés payés et une augmentation de salaires. Joie populaire, mais une certaine déception viendra vite, car le socialiste Marceau Pivert avait proclamé “Tout est possible et à toute vitesse”.
Film
Exposition 1937
Réalisateur
Absire Robert
Année :
1937
Format
8 mm, N&B, Muet
Lieu
Puys
Thématique
Droits Sociaux
Résumé
Il fait beau. Des enfants jouent dans l’herbe. Une famille a installé des tables pliantes agrémentées de nappes à carreaux pour pique-niquer. Une toile de tente faite de draps a été bricolée. Une casserole chauffe sur un feu improvisé soutenu par quelques briques. Des fillettes jouent à la balançoire quand d’autres enfants s’amusent au jeu de la « lutte à la corde » avec un adulte… Tout cela sent les vacances en famille. Ca n’a l’air de rien, les vacances, mais en 1937, deux semaines de congés, payées par les patrons, pendant lesquelles chaque travailleur pouvait profiter de son temps libre, c’est une véritable révolution, dans les mœurs et dans les habitudes !
Partage Social
 
Localisation :
.

À PROPOS DU CINÉASTE :

Absire Robert (1900 – 1980)

Absire Robert (1900 – 1980)

Industriel rouennais, directeur des Tanneries Absire-Sevrey (fondée en 1847), il est le fils d’Adrien Absire (1871–1938) membre actif des débuts du Photo-Club rouennais. Passionné de sport, de chasse et de voyages, on lui doit un nombre considérable de films « de vacances » et « de famille ».