En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et autres usages fournis sur ce site.

1937: Front Populaire

 
Archives Anglaises Liées :
Archives Françaises Liées :
Rappel historique
3 mai 1936 : les forces de gauche regroupées (le Front populaire) gagnent les législatives. Pour la première fois un socialiste, Léon Blum, est président du Conseil. A Rouen ce succès de la gauche conforte le maire radical Georges Métayer.
Eté 1936, suite aux accords Matignon signé entre le gouvernement et la CGT : semaine de 40 heures ; 15 jours de congés payés ; augmentation de salaires. Joie populaire, mais une certaine déception viendra vite, car le socialiste Marceau Pivert avait écrit “Tout est possible et à toute vitesse” ; or l’inflation grignote vite les hausses de salaire et dès 1938, à cause du risque de guerre, le gouvernement Daladier revient sur plusieurs réformes accordées par le Front Populaire, en particulier la semaine de 40 heures.
Mai 1937 : grève des dockers du port de Rouen.
Film
Films de famille Brentot
Réalisateur
Brentot André
Année
01/05/1937
Format
9,5 mm, N&B, Muet
Lieu
Rouen
Thématique
Droits Sociaux
Résumé
Ce film propose des séquences intéressantes de défilé du Front Populaire, premièrement, la manifestation du 1er mai 1937 à Rouen. Syndicats, corporations, défilent le poing levé et revendiquent plus de droits et de dignité. La foule est dense. L’Espagne fait partie des préoccupations des manifestants.
Partage Social
 
Localisation :
.

À PROPOS DU CINÉASTE :

Brentot André (1892 – 1973)

Brentot André (1892 – 1973)

Prothésiste-dentaire exerçant à Rouen, il acquiert une Pathé Baby à la fin des années 20. Outre nombre de scènes de la vie familiale, il enregistre diverses cérémonies civiles ou religieuses de Rouen ou des environs. A ce titre, son « Défilé du 1er mai 1937 », est un témoignage rare d’un rassemblement des forces locales du Front populaire.