En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et autres usages fournis sur ce site.
Le lecteur multimédia pour visionner les archives est Adobe Flash Player. Merci de mettre à jour ou d'installer le module dans votre navigateur web en suivant ce lien : https://helpx.adobe.com/fr/flash-player.html.
Notre serveur vidéo envoie un cookie pour distribuer la vidéo et récupérer les statistiques de lecture, si votre navigateur est réglé pour "ne jamais accepter les cookies" ou "bloquer les cookies de sites web tiers", la fenêtre de lecture vidéo une fois déclenchée affiche "media not found" (le média est bloqué). Pour voir les vidéos, vous devez accepter le cookie "videosenligne.crihan.fr" du serveur vidéo au moins une fois.

1908: Courses de Plaisance

 
Archives Anglaises Liées :
Archives Françaises Liées :
Rappel historique
Les voies navigables connues sous le nom de Norfolk et Suffolk Broads sont particulières à la région d'East Anglia. Ses lacs peu profonds, reliés par des rivières étroites, étaient pour la plupart artificiels, formés par l’excavation de la tourbe qui était exploitée en tant que combustible au XIIème siècle. Elles ont développé depuis une industrie de loisirs avec des voiliers conçus pour naviguer dans les voies d’eau étroites et peu profondes. John Loynes fut le pionnier de l'entreprise de location de bateaux en 1878 et sa popularité a augmenté dans les années 1900. De nombreux clubs de voile virent le jour et le club de voile Horning tenait traditionnellement une régate annuelle pour célébrer les bateaux et les marins ayant navigué sur le Broad.
Film
Courses de Plaisance à Norfolk Broads
Réalisateur
Charles Aldous
Année
1908
Format
35mm
Lieu
Norfolk Broads
Thématique
Loisirs
Résumé
Ce film des débuts du cinéma montre quelques courses lors de la régate de 1908. Une brise soufflait ce jour là, ajoutant à la compétition une vague d’excitation. La plupart des bateaux avaient des voiles auriques pour profiter des vents passant au-dessus des arbres. Pour les autres visiteurs, de nombreux bateaux-mouches manœuvrant dans les Broads offraient aux détenteurs de tickets une balade sur les voies navigables. Le film suit l’avancée triomphale du bateau-mouche « Queen of the Broads », pleine à craquer de touristes des Broads. La scène finale est celle de la remise des prix aux gagnants de la course. Tout le monde s’était vêtu de son plus beau costume pour l’occasion et le film offre un beau témoignage de la mode édouardienne. Le film a été réalisé par le photographe professionnel Charles Aldous, qui dirigeait son entreprise de White Lion Street. Il filmait depuis la banque de l'auberge Swan.
Partage Social
 
Localisation :
.