En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et autres usages fournis sur ce site.
Notre serveur vidéo envoie un cookie pour distribuer la vidéo et récupérer les statistiques de lecture, si votre navigateur est réglé pour "ne jamais accepter les cookies" ou "bloquer les cookies de sites web tiers", la fenêtre de lecture vidéo une fois déclenchée affiche "media not found" (le média est bloqué). Pour voir les vidéos, vous devez accepter le cookie "videosenligne.crihan.fr" du serveur vidéo au moins une fois.

1947 : Tournage du Rosier de Madame Husson

 

ARCHIVES LIÉES Personnalités en Normandie :

 
Personnalités en Normandie
Le monde du spectacle

Film :
Tournage du Rosier de Madame Husson
Réalisation :
Le Bihan Pierre
Date :
1947
Format :
8 mm, N&B, Muet
Notice :
Pierre Le Bihan grainetier dans le département de l’Eure en Normandie dans les années 2O se prend de passion pour la photographie. Puis dès les années 30 découvre le cinéma amateur. Il s’essaie alors à des prises de vue hors du cercle familial …et quelques mois plus tard il emporte dans son paquetage d’appelé sa caméra qui ne le quitte plus durant toutes ces années de guerre, tournant des témoignages uniques et rares en cette période où il était interdit de filmer sur le territoire occupé. En 1947, après la guerre il filme Bourvil interprétant le rôle d’Isidore dans «le Rosier de Madame Husson».
En savoir plus :
André Raimbourg est né en 1917 dans une famille de paysans en Seine-Maritime, il passe son enfance à Bourville, décovre la musique grâce à la TSF de son instituteur, à 14 ans pensionnaire à Doudeville il se sauve pour retrouver la liberté de sa terre. Il étudie l’harmonica, l’accordéon et le cornet à piston. A 19 ans, il part pour Rouen et devient apprenti boulanger. Un soir de 1936 , c’est la révélation lorsqu’il assiste à un spectacle de Fernandel : il sera artiste. Il monte à Paris, intègre le 24è Régiment d’Infanterie et sa clique. Lors de la 2ème Guerre Mondiale, il rencontre Etienne Lorin qui sera son ami et son parolier. En1942, il entame véritablement sa carrière et prend le nom de Bourvil. Avec la chanson «Les crayons», il devient une véritable star et commence une carrière de comédien dans «La ferme du pendu » en 1945. Pendant 20 ans, il enchaîne les succès sous la houlette des plus grands metteurs en scène (Pagnol, Grangier, Berthomieu, Oury, Melville, Mocky Cayatte Autant Lara….). Atteint de la maladie de Kahler, il s’éteint le 23 septembre 1970 à l’âge de 53 ans.
Le Rosier de Madame Husson (Madame Husson est un personnage réél, sa tombe se trouve à Gisors) est une nouvelle de Guy de Maupassant, adaptée au cinéma par Marcel Pagnol, réalisée par Jean Boyer, tournée en 1950 dans la région du Neubourg. C’est le 7ème film de Bourvil qui interprète le rôle d’un «rosier» simple et naïf, en compagnie des comédiennes Pauline Carton et Jacqueline Pagnol.
Partage Social