En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et autres usages fournis sur ce site.
Notre serveur vidéo envoie un cookie pour distribuer la vidéo et récupérer les statistiques de lecture, si votre navigateur est réglé pour "ne jamais accepter les cookies" ou "bloquer les cookies de sites web tiers", la fenêtre de lecture vidéo une fois déclenchée affiche "media not found" (le média est bloqué). Pour voir les vidéos, vous devez accepter le cookie "videosenligne.crihan.fr" du serveur vidéo au moins une fois.

1934: Littoral Normand

 
Archives Anglaises Liées :
Archives Françaises Liées :
Rappel historique
Juillet 1915 : le séjour des étrangers pour la saison d'été sur les plages de la Seine-Inférieure est réglementé par un arrêté. Cependant sur la Côte presque toutes les villas sont louées et les hôtels ont de nombreux clients. Les enfants creusent des "tranchées" dans le sable de la plage. En revanche on n'organise plus de bals, ni de soirées mondaines. Tous les casinos et la plupart des grands hôtels sont transformés en hôpitaux auxiliaires, exemple à Dieppe et au Tréport.
Film
Dieppe à Saint-Valéry-En-Caux en 5 minutes
Réalisateur
Viel Robert
Année
1934
Format
9,5 mm, N&B, Muet
Lieu
Dieppe Saint-Valéry-En-Caux
Thématique
Loisirs
Résumé
En moins de cinq minutes, Robert Viel nous propose une promenade sur le littoral normand, de Dieppe à Saint Valery en Caux. Les images, en noir et blanc, datent de 1934. Elles montrent la plage de Dieppe, le phare d'Ailly, la plage de Quiberville, l'église de Sotteville, les hautes falaises typiques de ce pays, le petit voyage en train jusqu'à Saint-Valery, avec son petit port, sa digue et sa plage encore très prisée des normands. À part les cabines de plage rayées, qui ont aujourd'hui pratiquement disparu du paysage, rien n'a vraiment changé : la mer, en tout cas, est toujours aussi capricieuse, et le plaisir de ces vagues qui se fracassent sur une digue est, comme on le voit à la fin du film, un spectacle qui amuse toujours les plaisanciers en mal de sensation forte !
Partage Social
 
Localisation :
.

À PROPOS DU CINÉASTE :

Viel Robert (1899 – 1959)

Viel Robert (1899 – 1959)

Entrepreneur de menuiserie, membre assidu du Photo-Club Rouennais, on lui doit de rares vues documentaires sur le Rouen de la Libération (1944) et de l’après-guerre. Beaucoup de ses films se présentent comme des œuvres à part entière avec montage précis et générique de début et de fin.