En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et autres usages fournis sur ce site.
Notre serveur vidéo envoie un cookie pour distribuer la vidéo et récupérer les statistiques de lecture, si votre navigateur est réglé pour "ne jamais accepter les cookies" ou "bloquer les cookies de sites web tiers", la fenêtre de lecture vidéo une fois déclenchée affiche "media not found" (le média est bloqué). Pour voir les vidéos, vous devez accepter le cookie "videosenligne.crihan.fr" du serveur vidéo au moins une fois.

1958: Le Bal

 
Archives Anglaises Liées :
Archives Françaises Liées :
Rappel historique
Dans les années 1960-1970, les moyennes et petites communes s'équipent de terrains de jeux et de sport ainsi que de salles polyvalentes favorisant la vie associative et l'organisation de fêtes ponctuelles.
Film
Bal Asa
Réalisateur
Martin Jean
Année
1958
Format
16 mm, N&B, Muet
Lieu
Aumale
Thématique
Loisirs
Résumé
Il y a foule à la salle des fêtes, pour guincher sur les airs d'accordéon du célèbre André Verchuren. Il y a tellement de danseurs sur la piste que l'on peut difficilement se mouvoir sans se cogner au couple d'à-côté. Rien à avoir avec le petit bal perdu chanté par Bourvil trois ans plus tard. Malgré tout, les paroles de Robert Nyel s'appliquent très certainement à de nombreux couples qui, dans l'anonymat de cette assemblée, ne regardaient rien autour d'eux : ils étaient heureux, les yeux au fond des yeux. Et, pour eux, c'était bien. Et c'était bien !
Partage Social
 
Localisation :
.

À PROPOS DU CINÉASTE :

Martin Jean (1907 – 1996)

Martin Jean (1907 – 1996)

Radioélectricien et cinéaste amateur, personnalité inventive et entreprenante, il fonde en 1950 le Club des Cinéastes Amateurs d’Aumale (76). Ce groupe sera plusieurs fois récompensé dans des concours régionaux et nationaux pour les nombreux films consacrés à l’illustration de la vie d’après-guerre dans ce gros bourg de Normandie.