En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et autres usages fournis sur ce site.

1936: Cinéma Normandy

 
Archives Anglaises Liées :
Archives Françaises Liées :
Rappel historique
En 1927, le cinéma devient parlant. Dans les années 1930, il entre définitivement dans les moeurs, plus comme instrument de divertissement, d’ailleurs, que de culture.
Film
Cinéma Normandy
Réalisateur
Lefèbvre Bernard
Année :
1936
Format:
16mm, N&B, Muet
Lieu
Rouen
Thématique
Quotidien & Innovation
Résumé
Les images sont d’excellentes qualités. Elles témoignent de la venue à Rouen du comédien Lucien Baroux, venant présenter au cinéma Normandy le film « Messieurs les ronds de cuir » du réalisateur Yves Mirande et dont il est l’acteur principal. Il est accueilli comme il se doit par des fans enthousiastes, souriants et respectueux, étonnés de voir cette star du théâtre et du 7ème art se promener avec simplicité rue du Gros-Horloge et signer quelques autographes sur le capot d’une voiture. Après un bain de foule bien sympathique, Lucien Baroux s’engouffre dans le hall du cinéma Normandy. 22 ans plus tard, en 1958, Lucien Baroux sera à l’affiche d’une nouvelle version de cette histoire de Courteline, partageant cette fois l’affiche avec Pierre Brasseur et de jeunes comédiens prometteurs, Jean Poiret et Michel Serrault…
Partage Social
 
LOCALISATION :
.

À PROPOS DU CINÉASTE :

Lefebvre Bernard dit Ellebé (1906 – 1992)

Lefebvre Bernard dit Ellebé (1906 – 1992)

Photographe et cinéaste professionnel (studio Photo Ellebé, place Beauvoisine à Rouen) il est l’auteur de milliers de photographies sur Rouen au milieu du XXe siècle. Comme cinéaste, on lui doit divers reportages et documentaires (premiers essais en 16 m/m couleur en 1937) ayant pour thème les voyages, la vie maritime, et divers événements rouennais couvrant les décennies des années Trente à Soixante.