En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et autres usages fournis sur ce site.
Le lecteur multimédia pour visionner les archives est Adobe Flash Player. Merci de mettre à jour ou d'installer le module dans votre navigateur web en suivant ce lien : https://helpx.adobe.com/fr/flash-player.html.
Notre serveur vidéo envoie un cookie pour distribuer la vidéo et récupérer les statistiques de lecture, si votre navigateur est réglé pour "ne jamais accepter les cookies" ou "bloquer les cookies de sites web tiers", la fenêtre de lecture vidéo une fois déclenchée affiche "media not found" (le média est bloqué). Pour voir les vidéos, vous devez accepter le cookie "videosenligne.crihan.fr" du serveur vidéo au moins une fois.

1942: La mode

 
Archives Anglaises Liées :
Archives Françaises Liées :
Rappel historique
En 1922, Victor Margueritte publie «La garçonne», un roman à succès qui évoque les femmes arborant désormais jupes et cheveux courts, liberté de mouvement, manifestant leur volonté d’indépendance et d’égalité avec les hommes. Pour beaucoup de femmes le maquillage est devenu quotidien, ainsi que fumer la cigarette.
Film
Saint-Paër
Réalisateur
Bignon Fernand
Année
1942
Format
8mm, N&B, Muet
Lieu
Saint-Paër
Thématique
Quotidien & Innovation
Résumé
Après un hiver rigoureux, un bel été dans une maison de famille en pleine campagne. Bonheurs partagés. Beau film, tourné par un photographe qui possède un grand sens de l'écriture cinématographique et de la lumière et qui adore sa famille ce qui lui inspire de magnifiques séquences. L'ensemble du film est rythmé par des cartons dont nous relevons certains entre guillemets. Une des jeunes filles en coiffe une autre , puis se maquille. Bains de soleil, douceur de vivre. Une séquence s'attarde sur les pieds et les jambes de la ribambelle de filles qui montrent leurs sandales comme pour un défilé de mode, elles dansent parfois. Déjeuner dehors, cerises. Barques sur la rivière,on s'y baigne, on dévore des groseilles sur les arbres. Une femme tricote en regardant les jeunes filles.
Partage Social
 
LOCALISATION :
.

À PROPOS DU CINÉASTE :

Bignon Fernand  (1888 – 1969)

Bignon Fernand (1888 – 1969)

Photographe professionnel, installé à Gisors (Eure) dans les années 30. D’abord apprenti horloger à Caen (Calvados), il s’initie à la photographie à la Société Caennaise de Photographie dont il devient membre en 1911.